Dès le retour des beaux jours et jusqu’aux premières gelées automnales, les fraises de France, avec leurs 4 variétés fortes en caractère, se dégustent sans modération. Leur botte secrète ?
Conjuguer légèreté, atouts santé et plaisir, tout simplement !
Par Sabine Roche

Parce qu’elle est créative, étonnante, plurielle et, surtout, délicieuse, la fraise s’est taillée une place à part dans notre paysage gastronomique. Petite madeleine de Proust, elle annonce le retour des beaux jours, tandis que son allure et son parfum inimitables en font une icône parmi les fruits. Charnue, sucrée ou acidulée, elle est synonyme de plaisir, invitant à la douceur de vivre, au partage, à  des moments simples et généreux. Son goût explosif, sucré, frais et relevé d’une pointe d’acidité, emballe nos papilles. Sa texture gourmande, ferme ou moelleuse, se fait juteuse et fondante en bouche. Sa couleur hypnotique, toujours brillante, décline le rouge, l’orangé, voire le rose. Sa forme pulpeuse, ronde ou ovale, se révèle particulièrement réconfortante.

Des héroïnes au caractère bien trempé

La Gariguette, la reine des fraises. La plus célèbre des variétés est aussi la plus précoce, annonciatrice du printemps.
Drapée dans sa magnifique robe vermillon, elle révèle une chair fondante et juteuse, un goût sucré et acidulé, qui lui donnent cette personnalité raffinée, tellement savoureuse. À déguster jusqu’en juin.

La Ciflorette, la fraise enfantine. Avec ses allures de bonbon, elle arbore une forme allongée à l’ovale très régulier, de couleur orangé à rouge brique. Sa chair fine et juteuse, très aromatique, en fait une variété particulièrement douce et parfumée, sucrée à souhait. À déguster jusqu’en juillet.

La Charlotte, la fraise au grand coeur. Un petit parfum de fraise des bois riche en arômes, une chair très tendre, à la fois juteuse et sucrée, une belle couleur rouge vif… cette variété remontante a du coeur, d’autant qu’elle en a aussi la forme ! À déguster jusqu’en octobre. Les fraises rondes. Mara des bois, Darselect, Cléry… font durer la saison jusqu’à l’arrivée de l’automne ! On les reconnaît à leur forme généreuse et à leur couleur rouge brique. En bouche, leur chair ferme et juteuse offre une texture fondante au goût sucré très prononcé. À déguster jusqu’en mi-novembre.